Just Another Diamond Day

Vashti Bunyan – Just Another Diamond Day

mai 2018 |

Voici un classique, un de ces classiques appelés ‘culte’. Just Another Diamond Day est tout simplement le début de Vashti Bunyan : une de meilleures voix de ces dernières 40 années, avec une énorme influence sur la pop et surtout la actuelle (vous vous rappelez de la version de Train Song de Ben Gibbard et Feist sur cet album magnifique appelé Dark is the night ?). De la même génération que Nick Drake, elle a aussi une histoire personnelle charismatique et à la fois méconnue : après cet album, qui à cette époque fut un échec, elle a abandonné la musique pour plus de 30 ans.

Pourquoi Just Another Diamond Day a échoué en 1970 mais 30 années plus tard fut autant apprécié ? C’est l’un des mystères de l’histoire de la musique, mais ce genre de choses arrive souvent aux génies. Cet album est difficile : ce n’est pas un album long (moins de 40 minutes) mais il a 18 chansons, chaque morceau conçu comme une petite histoire basée sur le voyage de Bunyan en Écosse deux ans auparavant, et où il n’y a presque pas d’accompagnement instrumental. On est laissé seul avec la voix de Bunyan, pourtant, le résultat est merveilleux : tout reste cohérent, harmonieux et touchant.

Seules les chansons rajoutés plus tard pour l’édition de Spinney Records, Love Song, I’d Like to Walk Around in Your Mind et Winter Is Blue sont un peu décalés du reste, mais elles restent un beau cadeau quand même. Tout l’album est très homogène, mais même ceux qui ne sont pas très habitués à la musique folk peuvent réaliser les différents rythmes de, par exemple, Where I Like to Stand (les fans d’Elliott Smith apprécieront particulièrement). Cela rend l’album homogène sans devenir monotone.

Voici un album qui ne doit pas manquer aux étagères des passionnés de la musique. La voix et le personnage de Vashti Bunyan le méritent.

Ceferino Varón González