The Thread That Keeps Us

Calexico – The Thread That Keeps Us

février 2018 |

Calexico est une ville à la frontière américano-mexicaine. C’est aussi un duo d’orfèvres d’Arizona, qui depuis 1995 produisent des bijoux de alternative. The thread that keeps us est leur neuvième album. Un diamant qui s’inscrit dans leur univers musical, une folk/pop avec des sonorités latines et ethniques.

Il a été forgé dans un contexte particulier, un monde en bout de course avec les dérèglements, bouleversements, menaces et interrogations qu’on connaît. Plusieurs musiciens y ont contribué, plusieurs facettes sont présentes pour mieux propager une musique universelle et intemporelle. Le rythme, comme un cheval, galope, trotte ou marche au pas. Les instruments acoustiques ou électriques oscillent entre des ballades, du rock, de la pop dansante, de la cumbia. La voix de Joey Burns secondée parfois par une trompette ou une guitare se pose tout en douceur sur la rythmique pour donner à l’album un ton romantique, noble, apaisé. Elle est comme un manteau neigeux qui masque un paysage noir.

En effet, la voix calme et apaisée du chanteur ne colle pas – à priori – avec les paroles anxieuses, inquiétantes, angoissantes. On est dans un paradoxe qui est levé avec le dernier morceau, Music Box : « Voici un petit cadeau de ma part pour toi. Un endroit où tu pourras mettre tes rêves et tes secrets. Quand le monde devient noir, je serais toujours là. Pour écouter tes rêves se dévoiler, te tenir quand tu pleures… Je veux que tu saches que cette chanson est pour toi. J’ai besoin que tu saches que je t’aime. » On pense au titre de l’album « la menace qui nous tient » et on comprend tout de suite que le remède proposé par Calexico face à la folie de notre monde est la musique et l’amour. Ensemble(s).

PS : Comme d’habitude le groupe propose une version deluxe, contenant 7 morceaux supplémentaires. Trois instrumentaux et quatre chansons pour enfoncer le clou de cette œuvre magistrale. Une aubaine pour les fans et tous ceux qui veulent prolonger le tapis de velours.

Christos Agoros

Vinyle disponible chez Balades Sonores